Comment nous organisons nos sprints

Aujourd’hui, je vais vous révéler comment mon équipe organise ses sprints, et plus particulièrement les différents rituels que nous mettons en place

rugby-scrum-in-the-mud

Le Backlog Refinement Meeting

Avant toute chose, nous utilisons le Backlog Refinement Meeting pour permettre à l’équipe de « dégrossir » les User Stories avec le Product Owner.

C’est le moment de lui poser toutes les questions afin de préciser chaque User Story, de lui ajouter des « Acceptance Tests »…

Planning Poker

Ensuite vient le Planning Poker, une réunion qui a pour but d’estimer la quantité de travail à fournir pour réaliser les US (User Stories) présentées par le PO (Product Owner). Nous chiffrons en points mais cela fera l’objet d’un autre article.

Le but est que le PO puisse modifier, si besoin, la priorité des US une fois que les développeurs ont chiffré.

Les Scrums

Les scrums meetings ont lieu chaque matin. Ils ne doivent pas durer plus d’un quart d’heure, se font debout, et on répond aux fameuses 3 questions

  • qu’ai-je terminé hier?
  • que vais-je terminer aujourd’hui?
  • quels problèmes est ce que je rencontre?

Les Sprint Reviews

Les sprint Reviews sont l’occasion pour l’équipe de faire une démonstration de ce qu’elle a développé pendant le sprint qui se termine. Cela donne aux PO (et aux autres stakeholders) l’opportunité de se rendre compte de l’état global du projet, et de recadrer leur vision, si besoin, sinon valider qu’il est ok.

Cela apprend également aux développeurs à vendre leur travail, et à en être fiers.

Les Rétrospectives

Les rétrospectives sont quant à elles le moment de faire un point sur les problèmes rencontrés, et de capitaliser sur ce qui fonctionne bien. A la différence des problèmes du Scrum Meeting, les problèmes remontés ici sont plutôt d’ordre organisationnel par exemple, qu’opérationnel sur la tâche du jour.

Les rétrospectives doivent être efficaces et apporter du changement quant aux problèmes remontés, sinon cela peut conduire à une démotivation des équipes. Voyant que leurs problèmes sont les mêmes d’un sprint sur l’autre, les développeurs risquent de déchanter.

EDIT: Ajout du lien vers le Scrum Meeting.

EDIT: Ajout du lien vers le planning poker.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s